Autant d'accompagnateurs que de clientes...

Qui sont les clientes des gigolos à Paris (ou ailleurs) ? Peut-on dresser le portrait-robot de ces femmes désirant passer un moment intime avec le mâle de leur choix ? A vrai dire, la réponse est quasiment dans la question ; il y autant de clientes que de profils d’accompagnateurs.

 

En dépît d'une telle diversité, on peut malgré tout distinguer au moins deux catégories : d’abord les clientes dîtes régulières, c’est-à-dire celles qui ont intégré dans leur vie quotidienne le recours à de tels services, notamment en raison d’une vie professionnelle bien remplie. Elles décident donc de s’octroyer de manière suivie les services d’un homme qui sera sollicité dans la durée.

 

D’autre part, certains professionnels interviennent de manière tout à fait ponctuelle afin de répondre à une situation donnée qui n’a pas vocation à se reproduire de sitôt. Dans ce cas précis, la démarche requiert une certaine dose de témérité de la part de femmes qui n’ont pas pour habitude d'avoir recours à ce type de prestation. Néanmoins, il n’est pas rare de voir une cliente ponctuelle migrer vers un usage plus suivi dans la mesure où l’accompagnateur aura parfaitement su répondre à la première demande.

Une pluralité de clientes pour une multitude d'occasions

Les prestations prises en charge par les accompagnateurs se divisent là aussi en deux grandes catégories : d’une part, tout ce qui relève du privé, qu’il s’agisse d’intervenir dans le cadre d’une réunion familiale (anniversaire, repas de noël etc…), d’une cérémonie religieuse (mariage, baptême etc…) ou n’importe quel événement ponctuel de nature à exiger la présence d’un homme à ses côtés (exemple : accompagnement à une audience dans le cas d’un procès en cours).

 

L’autre grande catégorie d’intervention de l'accompagnement relève du domaine professionnel où l’escort se verra attribuer un rôle très défini (stagiaire, manager etc…) dans un contexte lié au travail (réunion d’équipe, déjeuner d’affaire, repas de fin d’année etc…). Il va sans dire que les missions relevant de la sphère professionnelle nécessite en général un degré de préparation bien plus élevé que ce qui relève du privé, dans la mesure où il s’agit pour l’accompagnateur de s’immerger dans le contexte économique d’une société et de savoir s’approprier les codes de telle ou telle entreprise.

 

 

escort boy

Etre "fidèle" à son homme de compagnie

Parmi les qualités requises pour exercer en tant que gigolo, il est convient d'être à l'écoute et de savoir fidéliser sa cliente. C'est tout l'art d'un accompagnateur qui au fil des entretiens et des missions parviendra ou non à se rendre indispensable. Ce qui est vrai pour une banque ou pour un opérateur téléphonique (quoique sujet à caution de nos jours...) est vrai pour l'accompagnement privé : les clientes changent rarement de crèmerie. Si une mission se déroule à merveille, notamment dans le cadre professionnel, il n'est pas rare de voir un accompagnateur reconduit parfois pour une durée indéterminée... Curieux rapports humains qui nous mènent à la question paradoxale : peut-on parler de fidélité à l'endroit de son escort favori ? La question reste posée.

Plus d'articles :