Accompagnateur : un anti-gigolo séducteur aux allures de caméléon… 

L’expérience indique que les prestations effectuées par les Escort Boys (et non les gigolos !) disponibles sur le marché français tendent à se regrouper en deux grandes familles distinctes : d’une part, tout ce qui échoie au cadre privé, qu’il s’agisse d’apporter ses services dans le cadre d’une réunion familiale (anniversaire, repas de fin d’année etc…), d’un événement de nature religieuse (union maritale, baptême etc…) ou n’importe quel événement ponctuel de la vie de tous les jours exigeant la présence d’un « mâle » à ses côtés (exemple original : accompagnement à une audience dans le cas d’un procès en cours).

L’autre grande catégorie d’intervention relève du domaine professionnel où l’Escort se verra attribuer un rôle particulier (stagiaire, manager etc…) dans un contexte lié à la vie pro (réunion d’équipe, déjeuner d’affaire etc…). Il va sans dire que les missions relevant de la sphère professionnelle nécessite en général un degré de préparation largement supérieur à ce qui relève du privé, dans la mesure où il s’agit pour l’Accompagnateur de s’immerger dans un rôle bien précis et de savoir s’approprier les codes de telle ou telle entreprise pour que l’illusion soit totale. 

Accompagnateurs pour femmes : gare aux demandes saugrenues ! 

Toute prestation d’accompagnement doit se fonder sur un échange honnête et transparent entre l’Escort et sa cliente.

 

Alors que certaines demandes ne souffrent d’aucune ambiguïté, d’autres sont parfois borderline (« cherche étalon pour après-midi détente »…) voir carrément explicite (« cherche accompagnateur pour soirée intime »), là nous basculons clairement dans une activité type gigolo. Conformément à notre charte de confiance, nous avons pour politique de toujours couper cours à ce genre de demandes, étant entendu que nos membres n’ont pas vocation à se livrer à ce type d’activité.

 

Néanmoins, certains accompagnateurs indépendants, évoluant en dehors de tous réseaux, répondent parfois favorablement à ce type de demande ; soit par expérience (l’accompagnateur réalisant l’essentiel de son chiffre d’affaire sur ce type de créneau) ; soit par simple opportunisme (demande tendancieuse tombant à pic en période de vache maigre…). 

 
 

Règle d’Escort : connaitre (et affirmer) ses propres limites face à sa cliente 

Une chose est sûre : si vous deviez répondre favorablement à une demande se situant en dehors du cadre habituellement défini par les professionnels du secteur, vous devez vous y préparer et surtout ne pas prendre à la légère la phase de préparation.

 

En effet, l’écart est grand entre la manière dont on se représente mentalement la situation et la réalité de la rencontre qui dans la majeure partie des cas ne correspond PAS à ce que vous aviez prévu (cliente déçue par votre apparence / Timidité excessive de part et d’autre / Difficultés à briser la glace…).

 

Autre facteur à ne pas négliger : votre propre niveau de stress ! Mais tout ceci fera sans doute l’objet d’un article spécifique à venir dans les prochaines semaines…  

Plus d'articles : 

  • Google+ - White Circle

V E R I F I E D

© 2012 - 2021 A Man In a Box